MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 72 novembre 2017 > Avec Bernard Chatelain, la culture se partage

Avec Bernard Chatelain, la culture se partage

Depuis plusieurs années, vous lisez les recensions de livres publiées dans cette Lettre. Concises et denses, elles sont très souvent une invitation à agir, à puiser dans notre marge d’action et vous font partager les réflexions de Bernard, centralien, aujourd’hui retraité après une longue carrière à la SNCF. « Mémoire » du comité de rédaction, il a accepté de partager avec nous ses réflexions et souvenirs.

Après sept ans en équipe MCC, Bernard et son épouse Marie-Christine arrivent à Paris en 1979, très vite appelés au Bureau National par Paul-Yvan de Saint-Germain et Henry Bussery, alors responsable national et aumônier national. Chargé de faire le lien avec le comité de rédaction, il « poussait » d’abord certains thèmes plus ou moins imposés. Avec le lancement des Jeunes Professionnels, d’autres préoccupations apparaissent et cette pratique est progressivement abandonnée. Après Jacques Orgebin et Dominique Bourgoin, les aumônier et responsable qui suivent, le journal est devenu plus électron libre et Bernard, très heureux, se souvient : « pour moi, c’était le lieu où je pouvais réfléchir et échanger avec des gens qui sont devenus des amis ».

Un appel de Jacques Orgebin, au début des années 80, en fait le deuxième accompagnateur laïc de JP, tandis que, la retraite venant, il s’engage auprès d’associations d’aide aux plus démunis en choisissant d’accompagner les plus profondes détresses. « Après quatre équipes de jeunes pros, je me sens comme quelqu’un de bon sens qui a tenté d’apporter quelque chose au niveau de la foi. Je suis resté un certain temps au comité de rédaction puis ai pris mes distances. D’une autre génération, je regrettais de ne plus intervenir sur le fond et je pensais pouvoir apporter plus de réflexions en faisant de nombreuses chroniques de livres ».

Il termine avec un souhait : « attention à ne pas appauvrir les contenus sur les sujets importants en voulant faire plus court pour être plus/mieux lu. On supprime parfois des idées importantes et on passe à côté de notre mission ». Merci l’ami Bernard pour ces riches et multiples contributions au MCC !

Propos recueillis par Solange de Coussemaker

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ