MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 73 decembre 2017 > Comment reconnaître la jalousie dans nos vies et vivre avec elle (...)

Comment reconnaître la jalousie dans nos vies et vivre avec elle ?

Nous avons tous déjà ressenti ou fait l’objet de jalousie dans nos vies personnelles, sociales, ou professionnelles et fait le constat des tensions qu’entraîne ce sentiment négatif, violent, qui empoisonne les relations... Mais si nous savons l’identifier, la nommer, prendre du recul, alors nous pouvons avancer. C’est un long travail. Une équipe des Alpes-Maritimes nous partage sa réunion.

La jalousie est constitutive de l‘humain. Elle apparaît très tôt, dans notre histoire, au sein de nos familles, quand il s’agit de partager l’amour parental. Elle naît de nos différences et des comparaisons établies les uns avec les autres. Cinq types de jalousie peuvent être distingués : la rivalité fraternelle (matrice des autres formes de jalousie), la rivalité de talents (souvent en cause dans l’univers professionnel), la jalousie amoureuse, la jalousie entre les générations, la jalousie d’un enfant pour son parent ou celle d’un parent pour son enfant.

- 1er temps : deux questionnements
— Est-ce que je sais reconnaître la jalousie en moi ? De quoi, de qui suis-je jaloux (se) ? Comment ce sentiment se manifeste-t-il ? Je réfléchis à un exemple ou une situation (que je partage ou non) avec le reste du groupe.
— Chacun peut également être, consciemment ou non, source de jalousie pour les autres. Comment vivre cette situation sans se laisser submerger ? Je réfléchis à un exemple, une situation (que je partage ou non) avec le reste du groupe.

- 2e temps : échanges
La jalousie traduit souvent un manque de confiance ou d’estime en soi. Elle est le signal qui permet de faire un travail sur soi, en prenant conscience des difficultés qui nous empêchent de construire des rapports sereins : comment j’y fais face ? Échange d’expériences.

- 3e temps : méditation
Lire ensemble le texte du fils prodigue Luc 15, 11-32 et regarder le tableau de Rembrandt, sur le pardon du Père à son fils qui revient vers lui.
Un homme avait deux fils… Comment cette parabole ou ce tableau nous aident-ils à entrer dans un chemin plus constructif ? À quelle démarche de conversion nous appellent-ils ?

Équipe « Piou Piou » (Alpes-Maritimes)

Voir aussi : Marie Reine Mezzarroba, « Ce que dit la Bible sur la jalousie », Nouvelle Cité

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ