MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 69 juin 2017 > Comptes 2016 : un satisfecit pour l’année du Congrès

Comptes 2016 : un satisfecit pour l’année du Congrès

2016 : l’année du Congrès, l’année du renouvellement de notre logiciel de Gestion des membres, le début d’une présence plus forte du MCC sur les réseaux sociaux… Financièrement, comment s’en sort-on ?

Le Congrès tout d’abord : il a coûté 429 k€. Les inscriptions ont financé 186 k€ du coût net du Congrès (45 % du coût réel), le reste étant financé par une dotation exceptionnelle de l’USIC (50 k€), des dons de membres MCC (en 2016, 22 k€ sont venus s’ajouter aux 20 k€ déjà reçus en 2015), de 2 sponsors (12,5 k€)… et des provisions constituées depuis 5 ans.

Pour remplacer notre système d’information « maison », GRAM, le MCC a investi 28 k€ sur 2016. Nous avons choisi un logiciel du commerce, hébergé chez un prestataire en mode locatif. Il nous coûte désormais près de 8 k€/an, mais sa pérennité est beaucoup mieux garantie.

Le coût de l’accompagnement spirituel qui irrigue notre Mouvement reste stable : 44 k€ en 2016. Il permet de financer les rémunérations de notre aumônier national et de l’accompagnatrice des JPs d’Île-de-France, ainsi que la session annuelle de formation et les frais de déplacement de nos aumôniers et accompagnateurs spirituels. Les frais de personnel sont également stables autour de 110 k€. Ces coûts sont essentiellement consacrés à la communication, la rédaction/reprographie et l’informatique.

La participation financière du MCC aux événements organisés (et partiellement financés) par les régions, et aux activités à l’international s’est élevée à 18 k€, auxquels il faut ajouter 19 k€ pour nos rencontres nationales ou régionales. Ces rencontres permettent de tisser des liens entre nous et d’enrichir nos vies d’équipes. Le MCC apporte également son soutien au Groupe de Recherche d’Emploi et à Chrétiens en Grande École (CGE).

Face à ces dépenses, les recettes du MCC n’ont que 2 origines :
— L’essentiel vient des membres du MCC, sous forme de cotisations (206 k€ en 2016), de dons (plus de 20 k€ en 2016, utilisés pour le Congrès), et d’abandons de frais (17 k€).
— Des recettes de l’immeuble de la rue de Varenne géré par l’USIC (exceptionnellement 50 k€ en 2016)

Pour 2017-2018, le MCC prévoit un budget d’investissement de 70 k€ pour poursuivre son évolution vers le numérique et les réseaux sociaux, et son soutien à l’international.

Christine Lourdelet, trésorière nationale

Voir le rapport financier 2016
Voir présentation des comptes

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ