MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 72 novembre 2017 > Dominique Gros, maire de Metz, invité du secteur Moselle

Dominique Gros, maire de Metz, invité du secteur Moselle

À Metz le 5 octobre, Dominique Gros a expliqué son parcours et invité la cinquantaine de membres du MCC et d’amis venus l’écouter à ne pas trop vite juger nos hommes politiques. À ne pas hésiter non plus à participer, chacun où nous sommes présents, pour faire avancer la démocratie. Voici un florilège de son témoignage.

« Être élu est un engagement profond que j’ai assumé comme membre de l’opposition, situation extrêmement formatrice, puis comme maire de cette ville. Cette fonction, passionnante en tous points, au service de l’intérêt général, est à l’articulation de la vie des gens et de l’histoire de la ville. Il faut à la fois aimer les gens et aimer sa ville. Mon travail de maire m’habite : c’est une passion pour moi de m’occuper de la vie des gens et de pouvoir faire avancer des dossiers, de me battre. Par exemple, pour que Metz soit reconnue parmi les 22 métropoles françaises, dans un bassin d’emploi qui représente environ 500 000 habitants.

La vie politique n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Il faut savoir encaisser des coups ! Je suis triste aussi de voir que ce que j’espérais, c’est-à-dire voir se réduire l’écart entre ceux qui ont le plus de richesses et les autres, ne s’est pas réalisé en constatant que c’est le contraire qui se produit. La logique de l’argent est de plus en plus forte.

Mais que de satisfactions ! Je suis émerveillé de voir des jeunes s’engager comme ceux qui s’occupent des demandeurs d’asile. Au plan culturel, je suis heureux de contribuer à des initiatives nouvelles et très originales telle celle de la création dans un quartier défavorisé d’un orchestre de musique classique d’enfants très éloignés culturellement du conservatoire de musique ».

« Croyez en la jeunesse car c’est elle qui nous mènera demain, je l’espère, à un monde meilleur » a encore lancé celui qui, issu d’une famille croyante, formé à la prise de parole et de responsabilités par le scoutisme, a milité très tôt à l’UNEF, dans son école d’ingénieur, puis adhéré à la CFDT. Marié, père de quatre enfants, il a entamé son parcours politique comme conseiller municipal en 1983 puis conseiller général du département de Moselle en 1998. En 2008, à sa troisième tentative, il devient maire de Metz et sera réélu en 2014.

Olivier Joncquez, co-responsable du secteur Moselle

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ