MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 77 avril 2018 > Le ré-enchantement : c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

Le ré-enchantement : c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

« Les nouvelles formes de travail, sources de ré-enchantement ? ». Telle était la question posée à la cinquantaine d’équipiers réunis lors de la journée de région Yvelines Val-d’Oise du 17 mars à St Germain-en-Laye. Nous avons amorcé la réflexion en sous-groupes, en nous demandant en quoi la forme de notre travail changeait, du fait du contexte ou bien à notre initiative.

Nous avons poursuivi le partage à l’écoute de 3 témoins : Yannick Martel et Emmanuel Prat, ingénieurs dans le domaine de l’IA (Intelligence Artificielle), puis Olivier Lucas, reconverti à l’accompagnement par la sophrologie et la CNV – Communication Non Violente. Ces approches du travail pourraient paraître aux antipodes : elles sont très liées, l’une appelant l’autre à son secours. L’IA trouve sa source dans des temps reculés, si l’on considère l’automate joueur d’échecs, la première machine à calculer, la machine universelle ou encore le traducteur automatique pendant la Guerre Froide. Elle devient aujourd’hui incontournable, jusqu’à modifier profondément le marché de l’emploi, la nature des métiers de demain et notre quotidien. Elle nous appelle à l’espérance, par l’émergence d’un « travailleur augmenté » mais aussi à la vigilance sur les questions éthiques qu’elle embarque dans son sillage : équité, sécurité, confidentialité, responsabilité.

L’intelligence de ses algorithmes complexes peut nous déstabiliser, bien au-delà des nouvelles formes de travail actuelles (changement continu dans les organisations, télétravail, communautés internes, méthodes agiles). Il importe d’anticiper ce nouveau monde qui s’annonce, pour être prêt à y préserver ce dont nous avons tant besoin : l’humain, la relation, l’intériorité. Car il s’agit surtout de développer une « réalité augmentée », celle de l’intensité des moments où nous sommes reliés à nous-même et aux autres, par le corps et les émotions, en pleine conscience de la beauté du moment présent.

Et pour se ré-enchanter, nous avons chanté l’Esprit de sainteté et partagé notre prière, conçue pour l’occasion en ateliers.

Soizic Rousselet, membre de l’équipe de région Yvelines Val-d’Oise

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ