Cliquez ici si cette newsletter ne s'affiche pas correctement

Imprimer Transfâ€Å¡rer
fermer

MCC et travail : nous avons tant de choses à dire

Rencontre avec Patricia et Tristan Lormeau, responsables nationaux

Parce que le MCC est producteur de sens, il doit oser une parole et participer au débat public sur les sujets où il est légitimement attendu. C’est l’un des objectifs du thème d’expression (dit TeX), lancé, en cette rentrée 2017, par la publication de ce numéro de Responsables qui en est la première pierre. Nos responsables nationaux, Patricia et Tristan Lormeau, reviennent sur le rôle qu’il est appelé à jouer. Et tout ce qu’il faut savoir sur le TeX !

- Responsables. Le Conseil National en mai dernier a choisi le thème d’expression proposé aux équipes du MCC cette année : Réenchanter le travail ; pour quelle société ? C’est une première dans la vie du mouvement. Quel est le sens de cette innovation ?

Patricia Lormeau. Le Congrès a apporté au MCC une dynamique qui s’est vue dans la richesse des paroles exprimées par les membres, aussi bien au moment du choix du thème de l’accélération que dans les assemblées interactives du Congrès. De cette expérience est née l’idée du thème d’expression, avec deux objectifs principaux : continuer à rassembler le mouvement autour de différentes paroles exprimées sur un thème commun, en respectant la liberté de chaque équipe de s’en saisir ou non à côté de ses autres thèmes de discussion ; créer des occasions de porter ces paroles au-delà du MCC, pour participer au débat public sur des sujets où il est légitime et faire connaître le mouvement.

Tristan Lormeau. On constate que la réflexion en équipe est d’autant plus riche qu’elle est ancrée dans le vécu et le ressenti des membres. Il s’agit donc de l’accompagner au mieux et de rassembler le fruit de nos échanges pour donner plus de cohésion à la pensée du MCC, et aussi plus de visibilité à travers ses différentes expressions.

- Responsables. Cela ne constitue-t-il pas un changement, au moins une inflexion forte, par rapport à la pratique traditionnelle du MCC ? Pourquoi le mouvement devrait-il s’exprimer publiquement ?

P. L. Le cœur du MCC, c’est la proposition d’un discernement en équipe sur nos vies professionnelles, à la lumière de l’Évangile. Cela ne change pas. Mais nous pensons qu’il est important aujourd’hui que les mouvements d’Église contribuent davantage au débat sur les sujets de société qui les concernent. Cette mission est d’ailleurs inscrite dans la charte du MCC. Et puis, parler à l’extérieur n’est-il pas un élément de fierté pour l’interne ?

T. L. L’objectif premier du thème d’expression est l’animation du mouvement et l’invitation faite à tous de participer. Une parole publique du MCC n’est pas indispensable pour cela, mais elle apparaîtra comme un atout, comme le moyen de donner de la valeur à nos réflexions.
Il y a aussi un enjeu pour le MCC à faire savoir que notre mouvement est un lieu de débat et surtout pas de pensée uniforme, débat utile et profitable à l’Église elle-même ; car la diversité de nos membres, de leurs responsabilités sociales et de leurs opinions est une richesse pour approfondir les sujets.

P. L. Nous ne cherchons pas à produire la parole du MCC, mais à multiplier les occasions où des membres du MCC pourront s’exprimer publiquement.

- Responsables. Comment souhaitez-vous que le thème d’expression soit pratiqué, concrètement ?

T. L. Le MCC est décentralisé par nature. Il se passe constamment des choses au plan local. Il n’y a pas de raison qu’il en aille autrement avec le thème d’expression. Ce qu’il faut, c’est donner envie de travailler le thème, que des initiatives locales soient prises, et ensuite savoir rassembler la matière qui sera produite et la mettre à disposition de tous grâce aux outils de communication du mouvement (site internet, réseaux sociaux, Responsables, Débats Varenne, …).
Les moyens nationaux sont aussi là pour stimuler les régions et les équipes, en ajoutant du contenu au thème, en ouvrant des pistes de discussion, sous des formes accessibles. C’est l’objet du présent numéro de Responsables d’amorcer le « mouvement ». Ensuite, le site aura un rôle essentiel de collecte et de présentation des différentes expressions, témoignages, ateliers, vidéos de débats, liens vers des articles, émissions produites avec un média local, … Grâce au site ces données seront à la disposition de tous, ce qui encouragera la production de nouvelles réflexions et paroles, et alimentera la vitalité du mouvement.

- Responsables. Et que pensez-vous du thème lui-même ?

P. L. Les remontées des équipes ont montré à quel point le travail est au centre de nos préoccupations. Par ailleurs le centenaire du BIT aura lieu en 2019 et notre thème est une opportunité pour préparer des contributions intéressantes en vue de cet événement. Au-delà de cela, on perçoit derrière le mot réenchanter une problématique très actuelle, énoncée tant du point de vue de la personne que de celui de la société. C’est à la fois comment situer la place du travail quand il n’est plus accessible à tous, et comment redonner goût au travail quand il n’en a plus.

T. L. Le point central du thème est bien celui du sens. Tout le monde ou presque est aujourd’hui en recherche de sens par rapport à son travail. Personnellement je ne crois pas à la fin du travail, mais on aura peut-être des débats intéressants à ce sujet dans le MCC.
Un autre point important est la dimension sociale du problème. La distance entre les insiders et les outsiders (stagiaires, intérimaires, travailleurs précaires, …) devient constitutive de notre société, de manière plus ou moins consciente. Y compris chez les jeunes, dans les start- up, deux mondes se côtoient, se parlent parfois, mais s’éloignent l’un de l’autre, et c’est un problème qui s’aggrave. Or le MCC peut dire des choses sur ce sujet, car nous connaissons tous ces situations, auxquelles nous tentons peut-être de remédier dans nos contextes professionnels.

- Responsables. Le MCC doit-il mener seul la réflexion sur ce thème ?

T. L. Nous avons la chance de disposer d’une richesse spécifique, celle de tous les témoignages de nos membres qui renouvellent sur le terrain les contenus et les formes de travail, qui participent à des actions qui redonnent du sens au travail, le leur comme celui de leurs équipes. Nous devons exploiter ces témoignages et les faire connaître.
Et il faut aussi savoir saisir toutes les opportunités de nous associer avec d’autres, mouvements, experts, cercles de réflexion présents dans nos environnements. C’est un aspect complémentaire du thème de réflexion de nous inviter à échanger entre et au-delà de nos équipes.

Propos recueillis par Christian Sauret
Choix du thème : l’aboutissement d’un processus collectif

L’idée de proposer l’échange et l’expression au sein du mouvement autour d’un thème commun annuel a germé lors du Congrès. Le principe a été validé par l’Équipe Nationale en janvier dernier puis l’équipe « thème d’eXpression » a sollicité les équipiers en mars et avril. Plus de 60 équipes ont répondu aux deux questions suivantes : sur quel thème – faisant écho à ce que vous vivez dans votre quotidien et/ou au travail – avez-vous aimé récemment, ou aimeriez-vous demain, échanger en équipe ? Plus largement, sur quels sujets le MCC devrait-il s’exprimer ? Pas moins de 68 thématiques d’une grande richesse se sont dégagées, principalement sur le travail et sur la société, au travers des évolutions, adaptations, difficultés ou opportunités rencontrées.

C’est au Conseil National, en mai, qu’est né le choix collectif du thème. D’abord par l’appropriation des suggestions, avec des ateliers en petits groupes pour faire émerger un thème à l’appui des retours des équipes. Puis par un vote qui a permis d’aboutir à une synthèse et à la formulation du thème, avec 5 déclinaisons reprenant l’essentiel de ces remontées. Le thème se déclinera aussi à travers les différentes initiatives du mouvement, au niveau local, régional et national : réflexions d’équipe, journées régionales, équipes brassées, tables rondes en région, débats Varenne, Université d’été, numéro dédié de Responsables (ainsi celui que vous avez entre les mains), théâtre, cinéma, etc. Nous sommes preneurs de ces informations pour pouvoir les consolider et les partager. Merci de nous contacter à l’adresse email themexpression chez mcc.asso.fr. En parallèle, les données clés seront accessibles sur le site du MCC.

Alors, prêts à réenchanter le travail ? Surtout, tenez-nous au courant de vos avancées !

L’équipe thème d’eXpression : Bénédicte, Christian, François,
Marie-Cécile, Patricia, Xavier

Le thème et ses 5 déclinaisons
Ré-enchanter le travail ; pour quelle société ?
- Sens et dignité dans les transformations du travail ;
- Humaniser le travail c’est maintenant !
- Être au service du bien commun et de la réussite collective ;
- Une nouvelle vision du travail : servir, répartir et re-partir ;
- Oser une parole qui engage

Revenir