MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 73 decembre 2017 > « S’engager pour vivre, vivre ses engagements », au menu de la journée de (...)

« S’engager pour vivre, vivre ses engagements », au menu de la journée de rentrée du secteur Auvergne

C’est sur ce thème que notre secteur a fait sa rentrée le 30 septembre dernier au domaine du Pignolet à Orcines, rassemblant 25 personnes du mouvement et 5 personnes désireuses de connaître le MCC. Nous avons eu une participation remarquée de l’équipe d’Aurillac, en particulier de leur accompagnatrice sœur Bernadette Hilaire dont les éclairages sont toujours appréciés.

Nous sommes partis d’un texte d’introduction du livre « Grandir avec l’engagement » de Mgr Dubost : « L’engagement un terme qui fait peur, un terme démodé dans notre monde actuel ? Dans une société désenchantée où les grandes idéologies collectives semblent n’appartenir qu’au passé l’engagement peut-il encore avoir un sens ? Bien sûr que oui. L’engagement est multiple et varié aujourd’hui il est surtout nécessaire à l’épanouissement de la société. (…) s’engager c’est vivre mais vivre c’est s’engager ».

Un éclairage particulièrement pertinent nous a été apporté par notre invité d’honneur, François Roche, président de l’Association nationale d’entraide (dite ANEF). Il nous a expliqué comment ses multiples engagements passés et présents forment son chemin de vie et l’enrichissent continuellement. Son parcours est celui d’un militant : après 4 années d’études pour devenir prêtre chez les Pères Blancs, il s’aperçoit que sa voie est différente. Marié, père de 5 enfants et déjà 10 fois grand-père, sa vie aura été une succession d’engagements dans des mouvements associatifs surtout, mais aussi politiquement et dans le syndicalisme. Sa fibre sociale l’a mené à des responsabilités élevées comme directeur de service social ou président d’association, notamment aux côtés de Stéphane Hessel. À 70 ans, il sait qu’il faut régulièrement se repositionner dans ses choix d’engagement et il insiste sur la question « Qui sont les adultes qui font grandir les enfants ? ». En synthèse, nous retenons ces mots « m’engager me rend heureux ». Nous avons poursuivi avec une heure d’échange en sous-groupes, suivi d’un temps de prière et de synthèse de nos échanges.

Après la séquence des décisions pratiques sur les activités de secteur de l’année à venir, nous nous sommes retrouvés autour de la renommée soupe du Pignolet et de ce que chacun avait apporté. Un beau moment de convivialité qui nous a donné des forces pour faire de cette année 2017/2018 une nouvelle réussite.

Emmanuel Habay et Anne Duparc

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ